«

»

019 – Uriel

Ce message vibratoire fait partie d’un ensemble montant crescendo sur le blog http://messagersdelun.fr/. Vous pouvez le diffuser à condition qu’il n’y ait aucune modification, sans oublier cet avertissement. Merci.
—————————– 

Il est recommandé de se centrer avant de lire ce message. Si besoin, vous pouvez le relire plusieurs fois jusqu’à ressentir le vide ou que le travail est fait. Restez en méditation après.

Me voici, enfants du vide,

Uriel je suis.
Que l’onde de vie vous parcoure en ce non-temps !
Que l’ivresse du vide ouvre les portes de votre conscience !

Mon amour vous transporte au-delà du cœur terrestre et vous ouvre au cœur céleste.
Là, dans l’espace où tout se rejoint,
En cet espace, ouvrez-vous à ce que je suis.

Archange est le nom que vous me donnez.
Au-delà des noms, au-delà de toute manifestation qui alimente encore la séparation,
Osez révéler le silence.
Là où plus rien ne se trouve, là où il n’y a plus de noms.

Alors vous vous éloignez de tout.
Vous entrez dans le champ d’expansion du grand vide,
Où tout est manifestation d’absolu.
Le Sans Nom se révèle alors et vous remet les clefs de la demeure éternelle.

Laissez ce vide vous pénétrer en totalité.
Lorsque plus rien n’existe, vous vous immergez en totalité au sein de vos demeures d’éther unité.
Le vide est le début de votre réalisation.
Le vide est vôtre où tout se rejoint dans la fusion du tout manifesté en vous.

Sans noms, sans appartenances, vous êtes le tout à l’intérieur du vide.
Voyez le centre du cercle et visualisez ce tout petit point qui englobe la source des Sources.
L’Univers dans sa globalité vous immerge dans la splendeur du Sans Nom qui vous parle au-delà.

De ce monde où plus rien ne se trouve,
Dans le vide où se révèle le plein de tout ce qui est.

Où seul l’amour universel alimente au cœur du cœur ce que vous êtes.
Je ne suis plus rien, je suis tout,
Je suis l’amour de la Création,
L’amour de ce que je suis,
Je suis la Création

Je suis Uriel
Le vide de tout ce qui est
Et je vous berce en cet espace où rien n’existe
Où seul l’amour vous porte dans la transparence de ce que je suis,
L’amour de ce que vous êtes.

 

Reçu le 3 février 2014

 

3 Commentaires

  1. Sophie Marie

    Bonjour,

    En faisant l »exercice », j’ai ressenti le lien avec la PRAJNA-PARAMITA, un texte qui m’a toujours fascinée et qui est chanté au village des pruniers:
    http://villagedespruniers.net/index.php?option=com_content&view=article&id=67:le-coeur-de-la-comprehension-parfaite-prajnaparamita-&catid=10:chants&Itemid=64

    Je n’arrive pas à comprendre par le mental cependant ce « concept », c’est justement pourquoi il est dit qu’il est le Sutra du Coeur…?
    Est ce que mon intuition est juste?
    Est-ce donc « vibratoirement » positif, d’écouter ce style de chants?

    http://www.youtube.com/watch?v=Bw15vcQr4e0

    Version sanskrit originale:
    http://www.youtube.com/watch?v=AIt2VHAC2Vk

    Merci au messager de l’UN

  2. Sophie Marie

    P/S:

    Voilà le chant en français:
    http://www.lapluiedudharma.fr/article-prajnaparamita-70218899.html

    S

  3. Sophie Marie

    Bonsoir,

    Je m’excuse de sembler insister mais:
    Il y a -t-il un problème avec ma question qu’elle n’obtienne pas de réponse?
    …ou la réponse est dans la question?…ou suis-je trop impatiente? (en effet, je le suis!)
    …ou les etres qui s’expriment choisissent les sujets qui nécessitent réponse?

    Merci de m’apporter quelques élements,

    OM

Les commentaires sont désactivés.

«

»