«

»

051 – Uriel

Ce message vibratoire fait partie d’un ensemble montant crescendo sur le blog http://messagersdelun.fr/. Vous pouvez le diffuser à condition qu’il n’y ait aucune modification, sans oublier cet avertissement. Merci.
—————————–

Je voudrais parler du voyage dans le Vide, de la façon dont vous pouvez apprendre à nous rejoindre, à vous déplacer hors de votre « Ici et Maintenant ». C’est désormais simple et accessible pour chaque être humain qui le souhaite.

Entendez bien que vous le pouvez tous dorénavant et pas uniquement ceux qui sont « initiés » ou entraînés.

Soyez seul, au calme, ouvrez-vous au Vide et … « Venez me rejoindre » (?) … Je plaisante (!) mais je n’ai pas l’habitude de donner des conseils si « pratiques » et j’essaie de découper en phases ce qui pour nous se fait juste en « l’éclair d’une pensée »… Je reviens donc à mes explications :

Solitude, calme, accueil du Vide. Ecouter la vibration, le petit son qui est en permanence dans vos oreilles, comme un tout petit grésillement persistant- écoutez le continûment. Les paupières closes, observez les minuscules « particules » colorées très fines qui s’agitent autour d’une même couleur dominante (orangé, violacé, ou toute autre couleur que vous voyez), une myriade d’infimes points de couleurs en camaïeu vibrant ensemble. Observer continûment… Et là, votre « véhicule » est prêt. Sentez-le,  appréciez-le.

Si vous apercevez une image, même très atténuée ou évanescente (comme lorsqu’un souvenir vient à vous), cette première image est le début du voyage.  Entrez y comme si vous entriez dans un décor, une scène de film, et suivez la, regardez là se développer. Ecoutez et sentez aussi ce qui émane d’elle.  Soyez confiant comme un enfant. Découvrez avec simplicité.

Le Vide est le Tout et vous pouvez y voyager sans limite aucune.

Ne forcez rien, laissez-vous emporter et transporter par les images, soyez ravis par elles et prenez y plaisir : c’est la condition « nécessaire et suffisante » pour voyager léger sans encombre.

Si ça ne « fonctionne » pas au début, vous réessayerez plus tard. Plusieurs leçons de conduite sont parfois nécessaires. Apprivoisez, observez tranquillement le Vide.

Explorez plusieurs scènes ou une seule. Ne chercher pas à « comprendre », interpréter ou lier ce que vous découvrez à quoi que ce soit que vous connaissez déjà. Observez simplement avec la joie d’un enfant qui manipule sa … nouvelle voiture à pédales.

Revenez quand vous voulez à votre « Ici et Maintenant ».

 Je reviendrai vers vous plus tard. Je vous laisse expérimenter et « tester » mes compétences de moniteur !

Ma lumière vous accompagne sans relâche.

Je suis à vos côtés.

Venez me rejoindre. 

 

Je me suis bien amusé à faire le professeur (!).

Recevez tout notre amour.

Reçu le 14 mars 2014

«

»