«

»

020 – Guirken

Ce message vibratoire fait partie d’un ensemble montant crescendo sur le blog http://messagersdelun.fr/. Vous pouvez le diffuser à condition qu’il n’y ait aucune modification, sans oublier cet avertissement. Merci.
—————————–

Salutation, chers amis, je suis Guirken du Peuple des Elfes et j’ai été envoyé et désigné pour vous transmettre ce message, par l’intermédiaire de cet outil mis à notre disposition à tous.

Nous sommes, bien sûr, fort heureux de ce qui se passe et de ce retour annoncé et mis en place du collectif humanité dans la droite ligne des lois de l’UN. Nous avons tant souffert par votre faute, par vos comportements et vos pensées !

Savez-vous à quel point vous êtes nocif pour les autres règnes qui sont sur cette planète (et en dessous de vos pieds, à l’intérieur) ?

Avez-vous conscience de votre comportement destructeur pour la planète ?

Je ne suis pas là pour vous en faire le reproche, cela faisait partie de l’expérience, seulement personne n’imaginait que vous iriez aussi loin. Maintenant que ce jeu est terminé, il est temps de revenir à un comportement plus en phase avec les autres habitants, participants et collaborateurs de ce jeu.

Le respect de la Terre qui vous porte dans tous vos gestes quotidiens est un minimum préalable. Inutile de vous flageller avec ce que vous avez pu faire dans le passé, dans cette incarnation ou dans d’autres. Vivez intensément dans cet instant présent qui est éternel. Là maintenant, avec le niveau de conscience que vous avez, mettez vos gestes et vos pensées en accord avec cette loi du respect de votre support de vie, dans le respect d’Urantia-Gaia qui a accepté d’être le support de cette expérience.

Le plus important qu’il y ait à rectifier, ce sont vos pensées, ce sont vos comportements vibratoires de manque qui font que vous prenez, vous pillez, et que vous ne donnez rien ! Prenez l’habitude de donner ! Pas forcément de donner sur le plan matériel à un autre humain, mais de donner sur le plan subtil et à tous les règnes, sur tous les plans.

Le principal à donner c’est l’amour, c’est la gratitude, c’est le respect.

Le principal est d’ouvrir votre cœur et de rayonner cet amour par toutes les cellules de votre corps. Votre corps est un instrument merveilleux, alors vibrez cet amour pour la Création et pour le Sans Nom dans tous les octaves possibles avec votre corps.

Cette musique-là est si douce pour tous, et pour tous ceux que vous appelez les Êtres de la Nature en particulier. Eux, ils prennent soin de cette planète, et ils ont eu du travail grâce ou à cause de vous (cette distinction n’est pas l’importante). Pensez donc à les remercier pour cela, à alléger leur tâche en reprenant un comportement intérieur correct :

Que vos pensées soient élevée et évoluantes, pleines de respect et d’amour pour tous !

Que vos actes soient le reflet de ces pensées !

En agissant comme cela, nous recevrons ces vibrations comme signe de votre complète allégeance aux lois de l’Un, et cela facilitera nos échanges.

En effet, comme tous, nous avons décidé de vous tendre la main et d’aider ceux qui le souhaitent vraiment à suivre ce chemin du retour vers Qui Vous Êtes. Reprenez conscience de vos pouvoirs de Créateur en réalisant ce que vous faites dans vos pensées comme dans vos actes. En réalisant que vos pensées et actes involuants sont comme des nuages noirs, et que vos pensées et actes évoluants sont comme des soleils, faites en sorte que la météo soit le plus possible au beau fixe ! Fini le temps de la noirceur !

Prenez pleinement conscience de l’importance de votre pouvoir créatif dans cette météo ! Soyez vigilant sur ce qui se passe en vous, à chaque instant. Bien sûr, nous vous aiderons, et tous les peuples de la Nature feront de même, seulement nous ne ferons pas le travail intérieur à votre place.

Si vous faites un pas vers nous, nous irons vers vous, bien sûr. Et en mettant votre météo intérieure au beau, vous nous permettez de mieux vous voir car vous rayonnerez ainsi comme des soleils au milieu de la foule noirâtre habituelle.

A très bientôt, chers amis, dans la joie de nos retrouvailles !

Je suis Guirken et je vous salue.

Reçu le 4 février 2014

3 Commentaires

  1. Mariskel

    «  »Nous avons tant souffert par votre faute, par vos comportements et vos pensées !

    Savez-vous à quel point vous êtes nocif pour les autres règnes qui sont sur cette planète (et en dessous de vos pieds, à l’intérieur) ?

    Avez-vous conscience de votre comportement destructeur pour la planète ? » »

    Très étonnée.. de ce langage vieille morale duelle, dans le UN, dont ces messages se réfèrent.
    Certains messages m’ont beaucoup ’emmenée’, et curieusement, je ressens un abaissement de mon intérêt, avec ceux de ce soir.
    Je ne vais donc pas insister
    Bonne route à tous, et merci tout de même.

    1. stella

      Tout à fait d’accord avec toi, j’ai eu la même réflexion dans mon cœur.

      Lumineuses pensées.

      Stella

  2. DomiLuce

    Je te salue, Guirken !
    Merci de nous remettre dans notre juste contexte. Celui-ci nous permet de rectifier le tir, si je puis dire et de modifier nos comportements ici et maintenant.
    J’ai une question. Je m’occupais de donner à boire à mes compagnes les plantes tout à l’heure (elles sont merveilleuses, elles m’offrent des fleurs en hiver, l’olivier qui était malade reprend des forces, et je sais que c’est grâce aux Etres de la Nature qui veillent sur elles). Et je me suis demandé où vont les Etres de la Nature en hiver, lorsque les plantes de l’extérieur se sont endormies ou qu’elles sont mortes. Est-ce qu’ils ressentent le froid et la désolation ? Ont-ils un abri ? Ma question pourra paraître bien inutile à tous et en même temps, je ne sais pas communiquer avec eux, pour l’instant pour leur demander directement. Le seul moyen de communication que j’ai, ce sont les picotements dans les mains qui font que je sens leur présence. C’est tout.
    Merci si vous pouvez me répondre.

Les commentaires sont désactivés.

«

»